“Le médievalisme a quarante ans”

Le médiévalisme a quarante ans, ou : « L’ouverture qu’il faudra bien pratiquer un jour… » ” : “le médiévalisme moderne – conçu comme l’étude de la réception du « Moyen Âge dans son versant savant, érudit, et son versant créatif, artistique – fête ses quarante ans. C’est en effet en 1979 que Paul Zumthor a prononcé à Beaubourg des conférences publiées l’année suivante , et que Leslie Workman a lancé du côté américain la publication d’une revue, Studies in Medievalism. Effet de l’esprit du temps ? La simultanéité est remarquable également en ce qu’elle illustre certaines des divisions fondamentales de ce domaine de recherche : linguistique, culturelle, disciplinaire. Les deux ouvrages examinés ici – un « Companion » et un volume issu d’un colloque–proposent des synthèses ou des études de cas liées à diverses facettes des recherches médiévalistes récentes, en même temps qu’ils révèlent (sans que ce soit intentionnel) des pistes possibles pour parvenir à une meilleure reconnaissance et à une affirmation de ce domaine : en particulier par le dépassement des clivages qui perdurent depuis quatre décennies” (Lire le texte en ligne, publié dans la revue Médiévales)

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

‘ Medievalism in the Age of COVID-19: A Collegial Plenitude’

comp. & ed. Richard Utz, Medievally Speaking, May 4, 2020.
“About four decades ago, when Leslie J. Workman organized the first sessions on the subject of Medievalism at the International Congress on Medieval Studies, few people listened. As a paradigm, Medievalism Studies questioned the prevalent scholarly notion of an unbridgeable chasm between ourselves and the medieval artifacts and subjects we study. (…) it is as clear as is the summer sun that the paradigm of Medievalism has helped transform the way we study and engage with the medieval past. By focusing on the humanity of medieval people and their emotions and motivations, and by understanding and embracing our own (sublimated) desire for a deep engagement with the medieval past, we have enriched and humanized our own present as well as the past we investigate, re-present, and reenact. Journals, book series, essay collections, blogs, radio programs, videos, podcasts, and annual conferences attest to an almost omnipresent multimodal rendezvous with the past that investigates and acknowledges the multiple mirrors through time that influence our contemporary scholarly and creative reinventions of the Middle Ages. (…) The contributors are based around the world, including Australia, Austria, Brazil, Canada, Denmark, France, Hungary, Iceland, Japan, Switzerland, Turkey, the UK, and the USA; and their areas of interest, from the medieval through the contemporary, include Art, Comparative Literature, English, Church History, Cultural Studies, History, Latin, Linguistics, Literature, Media, Music, Political Science, and Philosophy. Because such is the collegial plenitude of Medievalism.”
Pour lire le texte de V. Ferré sur “Modernités médiévales”, voir ici.

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

« “Médiévaliser” le pouvoir. Etude comparative des cycles romanesques de Chrétien de Troyes et de George R. R. Martin », soutenance de thèse : Tasnime AYED, 4 décembre 2020

“S’inscrivant dans le cadre des études actuelles sur le médiévalisme, notre thèse de recherche tente de comprendre le fonctionnement et les enjeux du lien rattachant la thématique du pouvoir au cadre médiéval fictif, à travers l’analyse comparative de deux cycles romanesques relevant de deux genres littéraires différents et appartenant à deux époques historiquement éloignées. Le rapprochement des romans de chevalerie du XIIe siècle de Chrétien de Troyes de la gritty fantasy médiévaliste du XXIe siècle de George R.R. Martin permet en effet d’identifier une structure narrative et mythique assurant la pérennité du Moyen Âge et la réactualisation de la réflexion historique, philosophique et sociologique universelle sur les rapports de domination. Dans le cycle arthurien de Chrétien de Troyes et A Song of Ice and Fire de George R. R. Martin, « médiévaliser » le pouvoir revient à créer un imaginaire de la puissance dans un monde médiéval fictionnel, à la fois familier et autre. L’installation première se trouve dépassée par la subversion des structures de la domination correspondant au projet romanesque de chaque auteur. Cette dynamique révèle la prédominance d’un schéma narratif organisant les récits du pouvoir et transmis d’un auteur à l’autre, d’une époque à une autre. Les convergences et divergences caractérisant les romans de Chrétien de Troyes et George R. R. Martin mettent en lumière les caractéristiques structurales fondamentales et les enjeux génériques et thématologiques relayés par le mythe littéraire du pouvoir médiéval, au-delà des motifs romanesques que le médiévalisme moderne a hérité de la matière arthurienne née au Moyen Âge.”

Thèse en co-tutelle Université d’Artois / Université de La Manouba, Tunisie

Jury :

Zinelabidine BENAÏSSA (Université de La Manouba)
Anne BESSON (Université d’Artois, Codirectrice)
Vincent FERRÉ (Université Paris-Est-Créteil, rapporteur)
Samir MARZOUKI (Université de la Manouba, Codirecteur)

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

La réception de l’œuvre de Tolkien par ses fans aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France (1955-1992), soutenance de thèse, Laura Martin-Gomez

Vendredi 6 novembre 2020, Univ. Artois, 14h

“Depuis la parution du Seigneur des Anneaux en 1954-1955, la « Terre du Milieu », monde fictionnel, attire un public passionné de fans dévoués, exceptionnel par sa visibilité, son activité et sa longévité. Ce travail de recherche a pour objectif de mettre en lumière les spécificités de la réception fanique d’une oeuvre littéraire, celle de J. R. R. Tolkien. La focalisation porte sur deux pays anglophones (le Royaume-Uni, pays d’origine de l’auteur, et les États-Unis, où se sont formé les premières communautés de fans) et la France, depuis la publication du Seigneur des Anneaux jusqu’au centenaire de la naissance de l’auteur – ce qui coïncide avec l’avènement d’Internet. À partir d’un corpus de fanzines et de témoignages de fans, notre étude propose d’abord un panorama historique de la constitution de trois fandoms nationaux et en tire un portrait des communautés de fans de l’oeuvre de Tolkien, en recherche permanente d’équilibre entre divertissement et érudition. Le contexte collectif étant établi, notre étude se poursuit en se concentrant sur l’expérience du fan et ses modalités d’expression, de façon individuelle et collective, pour permettre de déterminer ce qui fait que la réception fanique est spécifique – distincte de la réception populaire, médiatique et académique.”

Jury :
Mme Anne Besson, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université d’Artois, directrice
M. Leo Carruthers, Professeur émérite de Langue, littérature et civilisation anglaise, Université Paris Sorbonne Lettres, rapporteur
M. Vincent Ferré, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université Paris-Est Créteil
M. Christian Le Bart, Professeur en science politique, Institut d’études politiques de Rennes, rapporteur
M. Marc Rolland, Professeur de Langue, littérature et civilisation anglaise, Université du littoral-Côte d’Opale
Mme Anne-Gaëlle Weber, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université d’Artois

Blog de thèse: https://fanstolkien.hypotheses.org/

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Médiévalisme au Brésil : LINHAS

Le groupe de recherche LINHAS (Núcleo de Estudos sobre Narrativas e Medievalismos) regroupe des chercheurs appartenant à plusieurs institutions brésiliennes, spécialistes d’histoire médiévale, de médiévalisme, de littérature et de politique. Pour accéder à leurs entretiens en anglais/ portugais et français/portugais – avec R. Birro, D. Matthews (EN/ PO), M. Santiago Berriell, J. Batista, V. Ferré (FR/PO) – filmés dans le cadre d’un séminaire filé ou de colloques, voir cette chaîne.

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Carnet de recherche “Modernités médiévales”

En remplacement du site historique de l’association (créée en 2004), ouverture du carnet de recherches homonyme sur hypotheses.org.  L’association maintient depuis 15 ans un lien entre création et recherche universitaire, principalement sur l’époque moderne ; la nouvelle présentation intègre de manière significative le terme de “médiévalisme”.

Vincent Ferré

Prof. Littérature générale et comparée, Univ Paris Est Créteil UFR LLSH / "Lettres, Idées, Savoirs" (UR4395)

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Recherches francophones sur la réception et la recréation du Moyen Âge aux XVIe-XXIe s.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search